fusion


fusion

fusion [ fyzjɔ̃ ] n. f.
• 1547; lat. fusio, de fundere fondre
I
1Passage d'un corps solide à l'état liquide sous l'action de la chaleur. 1. fonte, liquéfaction. Température de fusion. Le point de fusion de la glace sous la pression de 760 mm de mercure est zéro degré Celsius. Techn. Fusion d'un minerai. fondant; creuset, four. Fusion réductrice, oxydante. Lit de fusion : mélange de matières que l'on place dans le four ou le creuset.
2État d'une matière liquéfiée par la chaleur. Métal en fusion. coulée. Coulées de roches en fusion. lave.
3Sc. Combinaison, mélange intime. Biol. Fusion chromosomique : soudure de deux chromosomes non homologues. — Fusion des noyaux des gamètes. fécondation. Phys. Fusion nucléaire : combinaison de deux nucléides avec dégagement d'énergie. Fusion et fission. Fusion thermonucléaire.
Inform. Fusion de deux fichiers : réunion des articles en un fichier unique ordonné selon les mêmes critères.
II(1801) Fig. Union intime résultant de la combinaison ou de l'interpénétration d'êtres ou de choses. se fondre; se confondre; interpénétration, réunion, 1. union. Fusion des cœurs, des esprits dans une communion parfaite. Fusion entre l'homme et la nature.
Spécialt (en parlant des personnes morales, de réalités sociales, historiques) Fusion de plusieurs systèmes, religions, philosophies. éclectisme, syncrétisme. Fusion des races dans le creuset américain. assimilation, intégration. Écon. Fusion de sociétés, d'entreprises. absorption, concentration, entente, intégration, 1. union; aussi scission.
⊗ CONTR. Congélation, solidification. Fission. Séparation.

fusion nom féminin (latin fusio, -onis) Passage d'un corps de l'état solide à l'état liquide ; état d'un corps liquéfié. Réunion en un seul groupe de divers éléments distincts : La fusion de deux partis politiques. Union étroite, intime : La fusion de l'homme dans la nature. Droit Regroupement de deux ou plusieurs sociétés indépendantes en une société nouvelle réunissant les biens sociaux des sociétés d'origine. (On distingue la fusion, la scission, la fusion-absorption et la fusion-scission.) Métallurgie Dans les fonderies, temps nécessaire pour fondre une quantité déterminée de matières. Physique Union de plusieurs noyaux atomiques légers en un seul. Verrerie Première phase de l'élaboration du verre, réalisée par chauffage du mélange vitrifiable dans un four ou un creuset. ● fusion (expressions) nom féminin (latin fusio, -onis) Fusion chromosomique, réunion de deux chromosomes (le plus souvent acrocentriques) par leur centromère. Fusion partielle, fusion incomplète de matériaux du globe terrestre aboutissant à la production d'un liquide ou magma et d'un solide résiduel. (La fusion partielle du manteau supérieur produit les liquides basaltiques dont la composition varie en fonction de la pression, du taux de fusion, etc.) Lit de fusion, mélange du minerai, du fondant et du coke, chargés dans un haut fourneau. Point de fusion, température à laquelle un corps pur commence à passer de l'état solide à l'état liquide et qu'il conserve tant que la fusion n'est pas terminée. ● fusion (homonymes) nom féminin (latin fusio, -onis) fusions forme conjuguée du verbe fuserfusion (synonymes) nom féminin (latin fusio, -onis) Passage d'un corps de l'état solide à l'état liquide ; état...
Synonymes :
- liquéfaction
Réunion en un seul groupe de divers éléments distincts
Synonymes :
Contraires :
- éclatement
- séparation
Union étroite, intime
Synonymes :
- intégration
fusion nom féminin (de l'anglais fusion music, musique née d'une fusion) Terme qui recouvre trois orientations musicales actuelles : un mélange de rock et de jazz, de rock et de punk et un troisième de rap, de funk et de punk. ● fusion (homonymes) nom féminin (de l'anglais fusion music, musique née d'une fusion) fusions forme conjuguée du verbe fuser

fusion
n. f.
d1./d Passage d'un corps de l'état solide à l'état liquide sous l'action de la chaleur.
|| En fusion: liquéfié (en parlant d'une matière habituellement solide). Métal en fusion.
d2./d Dissolution dans un liquide. Fusion du sucre dans l'eau.
d3./d Union d'éléments distincts en un tout homogène. La fusion des divers peuples qui ont formé la nation française. Fusion de sociétés commerciales.
|| PHYS NUCL Réunion de plusieurs atomes légers en un atome lourd d'une masse inférieure à la masse totale des atomes de départ. Le défaut de masse résultant de la fusion libère une très grande quantité d'énergie.
Encycl. Phys. nucl. - La fusion nucléaire part de noyaux légers (deutérium, tritium et lithium) pour aboutir à des noyaux plus lourds (hélium). L'énergie de fusion caractérise les étoiles (V. encycl. étoile). La fusion nucléaire a été obtenue artificiellement en octobre 1952 aux États-Unis (explosion de la première bombe à hydrogène). La fusion contrôlée est beaucoup plus difficile à obtenir; un certain nombre de conditions sont indispensables: température très élevée (plusieurs centaines de millions de kelvins), densité du plasma (mélange d'atomes et d'électrons) suffisante et temps de confinement du plasma (durée des premières réactions) assez long. (V. encycl. fission et noyau.)

⇒FUSION, subst. fém.
A.— [Correspond à fondre1 I A]
1. Au sens actif. Opération qui consiste à liquéfier un corps solide sous l'effet de la chaleur. Fusion oxydante, réductrice; lit de fusion. Anton. congélation, solidification :
1. ... les fours à résistances sont utilisés particulièrement pour les traitements thermiques et chimiques et aussi pour la fusion des alliages fondant à température modérée...
GUILLET, Tech. métall., 1944, p. 88.
2. Au sens passif
a) Passage d'un corps solide à l'état liquide sous l'effet de la chaleur. La fusion [des matières réfractaires] peut se produire lorsqu'elles sont attaquées par des matières (...) avec lesquelles la silice peut se combiner (SER, Phys. industr., t. 2, 1890, p. 491).
Point de fusion. Température précise où un corps solide commence à fondre. Quand je dis : le phosphore fond à 44 degrés, je veux dire par là : tout corps qui jouit de telle ou telle propriété (à savoir de toutes les propriétés du phosphore, sauf le point de fusion) fond à 44 degrés (POINCARÉ, Valeur sc., 1905, p. 236).
Température de fusion. Limite thermique à laquelle un corps fond. Lorsqu'on chauffe le verre jusqu'à la température de fusion et qu'on le refroidit brusquement, il devient excessivement cassant parce qu'il subit une sorte de trempe (MEYER, Art émail Limoges, 1895, p. 80).
b) En fusion, loc. adv. et adj. Dans l'état d'un corps solide qui fond sous l'effet de la chaleur. Le métal entre en fusion; mettre de l'or en fusion (Ac.). D'autres quantités de substances en fusion furent ajoutées à la première, et il en résulta bientôt une bulle qui mesurait un pied de diamètre (VERNE, Île myst., 1874, p. 295).
P. métaph. Brûlant. Un ciel en fusion plombe la terre moite (VERHAEREN, Villes tentac., 1895, p. 192) :
2. Sur les toits des wagons sont des lueurs sereines;
Ils reflètent le ciel, comme l'eau des forêts;
Le train qui glisse a l'air d'une chaîne de sources,
Et je m'accroche après.
Il est tard; mais la ligne est pleine de soleil.
C'est toute la nature en fusion qui roule
Ses flots roux jusqu'à moi...
ROMAINS, Vie unan., 1908, p. 191.
B.— [Correspond à fondre1 II B]
1. Dissolution d'un corps dans un liquide. Fusion du sel, du sucre dans l'eau (ds ROB. et Lar. Lang. fr.).
2. Au fig. Combinaison, mélange intime de plusieurs éléments. Fusion de mon être avec la nature (BAUDEL., Paradis artif., 1860, p. 325). Le mâle se tendait, la femelle s'ouvrait, et dans la fusion des sources créatrices s'éveillait le premier frémissement de la vie (, Aphrodite, 1896, p. 76) :
3. ... la fusion n'avait pu s'accomplir entre l'adroit psychologue et le pieux cuistre, et ces cahots, ces incohérences mêmes constituaient la personnalité de cet homme.
HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 208.
En partic., domaine soc., pol. Le parti prolétarien est né de la fusion du P.A.C. et des sociaux-démocrates (SARTRE, Mains sales, 1948, 2e tabl., 4, p. 52).
C.— P. ext. Emplois spéc.
1. BIOL. Mélange intime de deux corps. Le premier acte du développement, c'est la fusion de la cellule femelle avec la cellule mâle (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 35).
2. ÉCON. Opération juridique consistant à regrouper plusieurs sociétés en une seule (cf. Jur. 1971). Synon. concentration.
3. LING. Combinaison de deux éléments en contact à l'intérieur d'un mot (d'apr. Ling. 1972).
4. PHYS. NUCL. ,,La fusion nucléaire est une réaction nucléaire résultant d'une collision entre deux noyaux atomiques légers suivie d'un réarrangement des particules (neutrons et protons) qui les constituent, entraînant un dégagement important d'énergie`` (Encyclop. internat. des Sc. et des Techn., Paris, t. 6, 1971, p. 171). Cette réaction, dite de fusion ou thermonucléaire, en raison du rôle qu'y joue la température, produit, à poids égal de matière mise en jeu, dix fois plus d'énergie que la fission de l'uranium (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 87).
REM. 1. Fusion(n)isme, (Fusionisme, Fusionnisme)subst. masc., rare. Système politique qui préconise la fusion de deux ou plusieurs partis en vue d'une action commune. Tourreil pratiquait le fusionisme, c'est-à-dire la religion de la fusion universelle (Ph. CHASLES, Mémoires, t. 1, p. 333 ds MAT. Louis-Philippe 1951 p. 39). 2. Fusionniste, adj., rare. Qui adhère au fusionnisme. Emploi subst. Le procès a fait très peu de sensation ici, mais personne, pas même les fusionnistes les plus enragés n'a douté de la part de Mazzini (MÉRIMÉE, Lettres Ctesse de Montijo, t. 2, 1839-70, p. 84).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1547 « diffusion, éparpillement » (J. Martin, trad. de VITRUVE, Architecture, IX, 7, éd. J. Gazeau, 129a [lat. : tenuis fusio stellarum ds TLL s.v. 1655, 59-60]), attest. isolée dans ce sens. B. 1. 1578 « liquéfaction, fonte » (J. BODIN, Disc. sur le rehauss. des monn., p. 137 ds GDF. Compl.); 2. 1690 « dissolution » (FUR.). C. 1. 1801 « union intime » (S. MERCIER, Néol.); 2. 1853 écon. (LABICHE, Chasse corb., V, 9, p. 389 : une fusion entre nos deux compagnies); 3. 1943 ling. (MAR. Lex.); 4. 1956 fusion nucléaire (UV.-CHAPMAN). Empr. au lat. class. fusio « action de répandre, diffusion », b. lat. « fusion, fonte des métaux » (cf. foison). Au sens C 4 en angl. dès 1947 ds NED Suppl.2 : atom fusion. Fréq. abs. littér. :474. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 458, b) 738; XXe s. : a) 621, b) 855. Bbg. DUBUC (R.). La Planification à long terme ds l'entr. Meta. 1974, t. 19, p. 211.

fusion [fyzjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1578; « diffusion, éparpillement », attestation isolée, 1547; lat. fusio, de fundere. → Fondre.
———
I
1 Passage d'un corps de l'état solide à l'état liquide sous l'action de la chaleur. Fonte, liquéfaction. || Tous les corps solides entrent en fusion à une température plus ou moins élevée. || Fusion de la glace, des métaux, des roches. || Lois de la fusion; température, point, chaleur de fusion. Calorimétrie, surfusion. || Le point de fusion de la glace est zéro degré à la pression de 760 mm de mercure. || Cristallisation par fusion (soufre…). || Opérations de fusion, en métallurgie. Acier, fonte, sidérurgie; affinage, alliage, coulage. || Fusion d'un minerai à l'aide d'un fondant (cit. 3). → Fer, cit. 1. || Appareillage des opérations de fusion. Creuset, four. || Fusion réductrice, oxydante, sulfurante, scorifiante. || Lit de fusion : mélange de matières que l'on place dans le four ou le creuset.
tableau Vocabulaire de la chimie.
2 État d'une matière liquéfiée par la chaleur; résultat de la liquéfaction. || État de fusion, d'un magma. || Scories de fusion ( Chiasse, crasse). || Fusion des roches. Anatexie.En fusion : dans l'état d'un corps solide arrivé à son point de fusion. || On souffle le verre quand il est en fusion. || Métal en fusion. Coulée. || Roches en fusion.Coulées volcaniques de matières en fusion. Lave.
1 (…) on peut évaluer à un minimum de 150° la température qui règne à 5 000 m de profondeur et on peut conclure à l'existence d'une température d'au moins 2 000°, suffisante pour maintenir à l'état de fusion toutes les roches connues, dès la profondeur de 66 km, insignifiante par rapport à la longueur du rayon terrestre.
Émile Haug, Traité de géologie, t. I, p. 179.
3 (1690; de fondre). Abusif en sc. Dissolution. || La fusion du sucre dans l'eau.
———
II
1 a Biol. Combinaison, mélange intime. || La fécondation (cit. 2) résulte de la fusion des noyaux des gamètes. Amphimixie.
2 (…) la pénétration du spermatozoïde réalise donc l'activation de l'oocyte (…) il se produit une fusion des noyaux du spermatozoïde et de l'oocyte en un noyau unique, dans lequel s'additionnent les chromosomes des deux éléments : n + n = 2n (…) Après cette fusion (…) l'oocyte est devenu l'œuf.
M. Caullery, l'Embryologie, p. 16.
b (1954, Larousse mensuel). Phys. || Fusion (thermo)nucléaire : combinaison de noyaux légers à très haute température, donnant un noyau plus lourd et un énorme dégagement d'énergie (dans la bombe thermonucléaire). || La domestication de l'énergie de fusion. || La fusion et la fission.
2 (1801). Fig. Union intime résultant de la combinaison ou de l'interpénétration (d'êtres ou de choses). Fondre (se); confondre (se); combinaison, mélange, réunion. || La fusion des corps dans la possession, l'étreinte. || La fusion des consciences, des cœurs, des esprits dans une communion parfaite. Un (ne faire qu'un). || Fusion de pensées confondues dans le même idéal. || L'unité du moi est faite de la fusion de nos personnalités partielles. || Fusion de l'être qui s'évanouit, se dissout dans le Tout. Absorption. || Fusion de l'individu dans la Nature, en Dieu ( Panthéisme; nirvâna).
3 Énergie soudaine d'action, rapidité de décision, fusion mystique du raisonnement et de la passion, qui caractérisent les hommes créés pour agir (…)
Baudelaire, l'Art romantique, Mme Bovary, IV.
4 (…) le sentiment du « déjà vu » viendrait d'une juxtaposition ou d'une fusion entre la perception et le souvenir.
H. Bergson, Matière et Mémoire, p. 97.
5 L'essentiel, entre Madame de Charrière et Constant, ce sont deux esprits qui s'affrontent, se plaisent, s'enlacent, se dénouent : l'histoire de la fusion de deux esprits et de leur rupture.
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 225.
6 Je sentais, dans notre ardeur amoureuse, plus encore que le désir d'une de ces fusions fulgurantes, l'aspiration à quelque étreinte continue.
J. Romains, le Dieu des corps, p. 167.
6.1 Il n'y a de fusion complète avec personne, ce sont des histoires qu'on raconte dans les romans — chacun sait que l'intimité la plus grande est traversée à tout instant par ces éclairs silencieux de froide lucidité, d'isolement…
N. Sarraute, le Planétarium, p. 77.
3 Regroupement et mélange (de personnes morales, de réalités sociales, historiques…). || Fusion de plusieurs systèmes, de religions, de philosophies ( Éclectisme, syncrétisme). || Fusion de partis, de classes (→ Balance, cit. 20). || « La fusion entre les libéraux et les bonapartistes » (G. Sand). || La fusion des races dans le creuset américain. Assimilation (cit. 9), intégration; melting-pot; → Composé, cit. 32.
7 La fusion ou centralisation, c'est l'anéantissement des nationalités particulières.
Proudhon, in P. Larousse.
7.1 Cette fusion des peuples, disait le diplomate, amènera fatalement une fusion des langues.
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 115.
8 Un agent de Condé devait reconnaître (le 14 juin 1802) qu'en amalgamant les éléments opposés et qu'en tentant de « fusionner, sous ses auspices, l'ancienne et la nouvelle noblesse (sic) », le Conseil espérait obtenir, en même temps, « la fusion de l'ancienne gloire et de la nouvelle renommée, de la légitimité et de la richesse, du droit et du pouvoir, des traditions monarchiques et du zèle pour le gouvernement ».
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, Le Consulat, XVI.
9 L'identité des arts admet-elle comme corollaire la possibilité de leur fusion ? Identité, fusion, sont-ils synonymes ? Viendra-t-il une époque où cette fusion rêvée par Wagner se réalisera dans le domaine sensible ? Un seul art, la musique à ce qu'il semble, englobera-t-il tous les autres et l'homme futur aura-t-il des sens assez puissants pour les y retrouver en niant l'utilité du bronze ou de la toile pour avoir des sensations picturales ou sculpturales ?
C. Mauclair, Idées vivantes, p. 265.
(1853). Écon. || Fusion de sociétés, d'entreprises. Absorption, concentration, entente, intégration, union. || Trust, holding, monopole constitué par la fusion de plusieurs grandes sociétés.
10 Fusion. C'est l'opération qui consiste, de la part de plusieurs sociétés (…) à réunir leurs patrimoines, de façon à n'en faire qu'une (…) La fusion peut s'opérer de deux façons : ou bien on constitue avec les ressources des deux sociétés préalablement dissoutes, le capital d'une société nouvelle; ou bien l'une des sociétés absorbe l'autre; cette dernière seule disparaît.
L. Lacour, Précis de droit commercial, p. 235.
Fin. || Lettre de fusion : accord entre deux parties décidant de souder entre eux deux ou plusieurs comptes courants, tout en laissant à chacun son individualité.
4 (1943). Ling. « Processus par lequel deux éléments en contact se combinent de telle façon que l'un des deux ou les deux à la fois subissent une altération qui rend l'analyse directe impossible » (Marouzeau, Lexique de la terminologie linguistique). || Fusion de deux voyelles (monophtongaison).
CONTR. Coagulation, concrétion, congélation, solidification. — Séparation.
DÉR. Fusionner. V. Fusionnel.
COMP. Cofusion, surfusion.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fusion — Fusion …   Deutsch Wörterbuch

  • Fusion — can refer to combining two or more distinct things *Cell fusion *Freezing, a chemistry term for a liquid undergoing a phase change into a solid *Gene fusion, a genetic event and molecular biology technique *Nuclear fusion, the process by which… …   Wikipedia

  • Fusion du cœur — d un réacteur nucléaire Cœur d un réacteur nucléaire de recherche TRIGA La fusion du cœur d un réacteur nucléaire se produit lorsqu un réacteur nucléaire cesse d être correctement contrôlé et surtout refroidi, en raison d une défaillance des… …   Wikipédia en Français

  • Fusion — Fu sion, n. [L. fusio, fr. fundere, fusum to pour, melt: cf. F. fusion. See {Fuse}, v. t., aud cf, {Foison}.] 1. The act or operation of melting or rendering fluid by heat; the act of melting together; as, the fusion of metals. [1913 Webster] 2.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • fusión — f. fís. Cambio del estado sólido al líquido por acción del calor. ⊆ anat. patol. Unión anormal de estructuras colindantes. Medical Dictionary. 2011. fusión …   Diccionario médico

  • fusión — sustantivo femenino 1. Unión de dos o más cosas: Los dos líderes están de acuerdo en iniciar el proceso de fusión de los partidos. Sinónimo: unificación. 2. Área: física Cambio de estado de un sólido a líquido: la fusión del hielo, la fusión de… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Fusion-io — ist ein Unternehmen mit Hauptsitz in Cottonwood Heights, im US amerikanischen Bundesstaat Utah sowie einer Niederlassung in „Silicon Valley“, San Jose, Kalifornien (USA). Das Unternehmen entwickelt und baut Speicher zur Applikationsbeschleunigung …   Deutsch Wikipedia

  • Fusion — Sf Verschmelzung, Zusammenschluß erw. fremd. Erkennbar fremd (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. fūsio ( ōnis) das Gießen, das Schmelzen , einem Abstraktum von l. fundere gießen . Zunächst in der konkreten Bedeutung des (Ver )Schmelzens… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • fusión — (Del lat. fusĭo, ōnis). 1. f. Acción y efecto de fundir o fundirse. 2. Unión de intereses, ideas o partidos. 3. Econ. Integración de varias empresas en una sola entidad, que suele estar legalmente regulada para evitar excesivas concentraciones de …   Diccionario de la lengua española

  • fusion — [fyo͞o′zhən] n. [L fusio] 1. a fusing or melting together 2. a) the union of different things by or as if by melting; blending; coalition [a fusion of political parties] b) the state or fact of being so united 3. anything made by fusing …   English World dictionary